New Medias

Le Brooklyn Museum revoit le principe du Web 2.0 pour son exposition Click!


Avant tout je vous invite à lire l’article d’Ana qui résume le concept de cette exposition bien particulière.

Le Brooklyn Museum a voulu repenser le Web 2.0 avec sa nouvelle exposition Click!. Partant d’un constat que le Web 2.0 était principalement basé sur l’influence que chaque internaute avait sur l’intégralité d’une communauté, ils ont souhaité donner moins d’importance à ce comportement d’influence et de conseil pour que chacun puisse s’exprimer sans tenir compte des autres. Car il est évident que même si l’échange et le partage de connaissances et de préférences ouvre l’internaute vers de nouveaux horizons qu’il aurait pu ne pas trouver seul, l’échange influence énormément les habitudes et le comportement d’un internaute. Par exemple si je vous dis que le Brooklyn Museum a une politique de développement sur le Web 2.0 très active et novatrice, vous serez tenté de penser que le Brooklyn Museum est un exemple à suivre. Cependant une telle affirmation vous fait passer à côté d’autres musées qui auront tendance à accorder une plus grande importance à la mise en valeur de leur collection au lieu d’alimenter une communauté.

click_542_vote.jpg

Tout cela pour en venir au fait que le Brooklyn Museum a voulu lancer ses visiteurs dans une nouvelle façon d’appréhender l’échange et la communauté sur internet.

Concrètement, le Brooklyn Museum a lancé un appel à photographies répondant au sujet « the changing faces of Brooklyn ». Les artistes devaient donc déposer leur création montrant le musée sous un nouvel angle sans même pouvoir avoir connaissance des créations déjà déposées. Laissant donc les artistes seuls face à leur oeuvre et sans jugement aucun sur le travail des autres ou du leur.
La présentation de ces clichés lors de l’évaluation s’est donc effectuée en random sans aucune logique ou classement. Le musée est même allé plus loin en supprimant les liens permanents des clichés déposés afin d’éviter qu’un artiste envoi le lien à tous ses amis et leur demande de voter ! On voit que l’équipe est habituée aux pratiques et techniques des internautes !

click_eval_UI.jpg


En bref on ne pas peut dire que la transparence est de mise pour cette opération ! Trop excessif ? Compréhensible et préférable pour un tel concours ?

Dans tous les cas vous pouvez encore tester tout ça de votre côté en déposant une photographie qui sera ensuite reprise pour la prochaine exposition du musée en juin prochain !

via l’article Minimize Influence.