Image
Top
Navigation
7 mars 2011

L’ARG du Smithsonian, « Vanished »

Pour sensibiliser les jeunes aux grandes causes environnementales, la Smithsonian Institution, en collaboration avec le Massachusetts Institute of Technology, mise sur un jeu en réalité alternée et sur son aspect « serious game ». Pour percer le mystère de « Vanished », les scientifiques appellent à l’aide, dès le 4 avril, les enfants de 11 à 14 ans.

Dans une enquête écologique aux allures de science-fiction, les indices seront disséminés dans des énigmes à résoudre en ligne. Au fil des 8 semaines, les enquêteurs en herbe collecteront de précieux indices leur permettant d’émettre des hypothèses sur les causes du drame et d’en débattre (le forum sera modéré par des étudiants du MIT). Grâce à ce jeu en ligne, les enfants pourront jouer ensemble et discuter. Cette communauté sera aussi, pour les organisateurs, un exemple de coopération réelle, telle qu’elle existe dans la communauté scientifique.

Comme dans un ARG, les mondes virtuel et réel se trouveront brouillés. Dans Vanished, les enfants pourront faire appel à de vrais scientifiques à travers des vidéo-conférences. Des anthropologues, des paléobiologistes ou des entomologues seront derrière leurs écrans prêts à répondre aux sollicitations des enfants. Ils seront également invités à collecter des informations près de chez eux, comme les espèces animales de leur quartier. Certains joueurs à proximité d’un établissement du Smithsonian pourront aussi s’y rendre trouver des indices.

Selon Claudine Brown, secrétaire adjoint pour l’éducation au Smithsonian, nous sommes à un tournant : celui où l’introduction des nouvelles technologies est le moyen de toucher un public éloigné du musée et du monde scientifique. Les ARG semblent aujourd’hui une solution pour pallier ce désintéressement… Une future tendance ?

Submit a Comment