Interviews

INTERVIEW : le musée de la Marine et sa web-tv


Nous avions déjà  parlé de la web TV du musée national de la Marine autour de l’exposition Paquebot France. Le projet nous a tellement intéressé que nous avons demandé à  l’équipe du musée de nous raconter un peu toute cette belle histoire et de nous expliquer comment cette émission a pu voir le jour.

Mais avant tout, n’hésitez pas à  vous rafraîchir la mémoire avec les différentes émissions de Télé Fr@nce !

Tout d’abord, qui est à  l’origine de cette web-tv ?

Depuis 2009 le musée a entamé une réflexion sur les réseaux sociaux et formé un groupe qui petit à  petit  a évolué.

Pendant les réunions organisées par ce groupe de travail,  l’idée de créer une web-tv en guise de teasing a vite germé. L’équipe s’est alors constituée : Anne-Charlotte Eriau chargée des événements culturels,  Anaà¯s Gonet, attachée de presse, Ophélie Gaudefroy chargée de publicité Mériam Ben Sassi du service multimédia et Phillipe Schmidt, chef du  service multimédia.

Pourquoi ? L’équipe explique que la vidéo est le moyen le plus approprié de véhiculer beaucoup d’informations  variées, comme des témoignages d’époque, des témoignages recueillis spécialement pour l’exposition… tout en restant agréable et ludique : la vidéo leur a donc permis d’être originaux tout en s’accommodant très bien avec le thème de l’exposition. A savoir que le Paquebot France diffusait sa propre télévision pendant les traversées via sa chaîne, « TéléFrance ».

L’objectif de cette web-tv était avant tout de créer un teasing et ainsi de faire du buzz avant l’ouverture de l’exposition tout en sortant des sentiers battus. Cela permettait aussi bien évidemment de faire circuler des infos concernant l’exposition sur les réseaux sociaux avant même l’ouverture de l’expo. 

Leur source d’inspiration ?

Les émissions des années 60 ! « On en a regardé pas mal pour bien s’imprégner de ce style et on s’est lancé ! »

Quand on leur demande comment ils se sont organisés pour monter cette web-tv, ils répondent :   » Très spontanément ! En réunion on a commencé à  faire des essais puis on a écrit les scénarii. Mais ensuite, il a fallut travailler en mode projet,  être très rigoureux pour respecter les dates de diffusions. Nous avons fait appel à  une boîte de prod (523 prod) pour réaliser les montages et l’habillage graphique. Les tournages ont été réalisé avec la caméra du musée récemment acquise.

La réaction de la direction et les autres services  du musée

L’équipe a dà» expliquer au reste des  services et à  la direction le bien fondé de leur projet… sans trop de mal !

« L’ensemble du personnel du musée était au départ réservé par rapport à  notre initiative et on n’était pas trop pris au sérieux pour des raisons idéologiques : pour certains se servir des réseaux sociaux, d’une web-tv relevait plutêt de l’amusement  que d’un réel projet de communication ou de promotion d’exposition.

S’ajoutait à  ces réserves le fait que cette belle idée est née au moment où il a été demandé aux équipes du musée  de se concentrer sur la rénovation de celui-ci et que la préparation de l’exposition battait son plein. Mais finalement, les auteurs de cette fameuse web-tv ont gagné une légitimité : « Les gens étaient curieux  de découvrir la prochaine émission, on a su créer une attente ! » … et du buzz ! Pour cette exposition, le musée national de la Marine a  doublé son trafic et a eu à  gérer des files d’attente : pour la première fois, le serveur du site peinait à  satisfaire toutes les requêtes !

Les retombées

Beaucoup de compliments de la part des télévisions ont été reçus, des anciens passagers du France se sont retrouvés sur Facebook, et pas mal d’articles de blogs évoquent leur initiative.

On salue l’audace du groupe et on attend avec impatience leurs prochaines productions !

L’équipe du musée national de la Marine :


De gauche à  droite nous avons :

Ophélie : styliste, coiffeuse, maquilleuse

Anne-Charlotte : scénariste

Philippe : chef de projet Anaà¯s : speakerine / scénariste

Mériam : assistante chef de projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.