Site internet

Kubrick et le web, une initiative de la Cinémathèque française


Scénarios, correspondances, documents de recherches, photos de tournages, costumes, accessoires… un maximum d’éléments de l’univers de Kubrick fascinent et questionnent. L’exposition Stanley Kubrick permet d’entrer dans l’envers du décor et de mieux comprendre les intentions narratives et techniques du cinéaste. C’est l’événement phare de l’année 2011 de la Cinémathèque : on le comprend rapidement en voyant sa programmation. Cycles de conférences, visionnages des films de ce célèbre cinéaste, exposition virtuelle et même un mini-site Kubrick et le web ont été organisés pour l’occasion ! Si nous saluons  la cohérence et la richesse de cette exposition, notre attention a été retenue par, certainement, le support de communication le plus innovant de cette campagne. Je parle de ce fameux mini-site Kubrick et le web au design très sympa que je vous engage à  visiter maintenant, avant de poursuivre votre lecture.

Pourquoi ça nous plait tant que ça ? Parce que la Cinémathèque a compris et montre que le regard des internautes, des fans de Kubrick, des digital artists, des créatifs, et tout simplement des gens inspirés de près ou de loin par Kubrick sont autant d’éclairages nécessaires pour saisir son œuvre, l’analyser et la commenter autrement qu’avec des mots ou un langage d’expert de l’image !

Pour mieux comprendre, rendez-vous sur l’onglet Index.
Vous y êtes ? Alors voilà  : ce tableau, un peu surprenant au premier abord, est très bien pensé : A gauche, les noms de ces digital artists qui reprennent des éléments bien connus de l’image kubrickienne pour les détourner, dans une forme d’hommage. En haut, sont affichés les titres des films vous savez qui. A chaque intersection, une image cliquable signifie qu’une œuvre détournée est disponible à  la consultation. On clique, et là , on accède à  un agrandissement de cette vignette et parfois à  un texte explicatif de l’auteur qui nous confie d’où lui est venue cette idée.

En prime, la Cinémathèque a listé des ressources qu’elle recommande.

Et aussi : La Cinémathèque française se dévoile pour La Nuit des musées 2011 ! (#NDM11)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.