Museum&Innovation News

Photos demandées au château de Fontainebleau


Il semblerait que les concours photos se popularisent pour stimuler la créativité des visiteurs! Entre les récentes opérations Picture a Museum Day, Get closer et le concours organisé par le Château de Fontainebleau, à  l’heure d’Orsay commons, je m’interroge sur cette nouvelle dynamique : les concours photos fleurissent, mais l’encadrement diffère soit au niveau de la liberté laissée au participant, soit au niveau de la « demande ». Qu’est-ce-qui prime : la qualité ou la quantité des clichés ? Ce détail a une forte incidence sur le rapport qu’entretient le participant avec le musée.

Picture a Museum Day avait pour objectif final de monter une sorte de gigantesque mosaà¯que de photos provenant du plus grand nombre de musées : la quantité était primordiale (ça ne veut quand même pas dire que la qualité ne l’était pas, mais je n’ai pas entendu parler d’une quelconque sélection des meilleures photos).

Pour Get closer, c’était plutêt la qualité de la photographie qui comptait : à  tel point que chaque participait se devait de produire un court texte expliquant ses choix ou au travers duquel on lui donnait la possibilité de se livrer un peu plus.

En regard de la composition du jury qui sélectionnera les gagnants répartis entre deux catégories (intérieurs du château / extérieur du château), on peut clairement affirmer que dans le cadre de l’édition 2011 du concours photographique du château de Fontainebleau qui se tiendra jusqu’au 12 juin, c’est la qualité qui fera la différence : « Les gagnants seront choisis par un jury composé de membres de l’équipe du château, d’un photographe professionnel, d’un journaliste et d’un représentant de la Société des Amis et Mécènes du château. »

Ce  concours se focalise sur le thème du bestiaire bellifontain. Le visiteur-participant au concours se rend au château et s’y promène pour repérer L’œUVRE qu’il veut photographier, et donc celle qui l’aura le plus interpeller : ça lui donnera peut-être envie de se documenter dessus en rentrant ?!

Amis historiens de l’art, plasticiens et photographes, je vous suggère de parler de ce concours à  vos profs (si vous en avez encore) : une sortie sympa puisqu’il y a de quoi en prendre plein les yeux doublée d’une activité qui vous permettra de vous lâcher, ça peut être bien par un joli temps ensoleillé !
Voir  la page du concours sur le site du Château de Fontainebleau

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.